Logo JudgeHype
World of WarcraftDiablo 3HearthstoneOverwatchHeroes of the StormStarCraft 2Destiny 2
Warcraft IIIDiablo 2StarCraft RemasteredDiabloFilm
Découvrez les avantages de JudgeHype Premium
Tous les sites du réseau
1146 visiteurs en ligne

Articles > Preview

Introduction

Starcraft: Ghost, qui s'était montré relativement discret depuis sa présentation à l'E3 en mai dernier, a été présenté au BlizzCon les 28 et 29 octobre 2005. Ce rapport, réalisé quelques jours après mon retour du Anaheim Convention Center, vous permettra de découvrir quelques-unes des fonctionnalités de ce jeu prévu pour Xbox et Playstation 2, la version Gamecube ayant malheureusement été abandonnée.

Les photos du BlizzCon dédiées à SCG sont disponibles à cette adresse. Si vous désirez voir d'autres photos de la convention en elle-même, je vous invite à vous rendre sur le site World of Warcraft qui dispose d'un dossier conséquent sur ce premier salon organisé par Blizzard.


  Présentation du mode solo

Celle-ci fût faite sur un écran géant dans le hall principal du BlizzCon. Même si le rendu est forcément différent de celui d'un téléviseur classique, les graphismes sont loin d'être à la masse pour un titre en développement depuis si longtemps. Pas mal d'efforts semblent avoir été faits pour maintenir le jeu au niveau de ses concurrents et Starcraft: Ghost sera donc loin, très loin d'être moche. Les reflets sur les surfaces métalliques étaient d'ailleurs particulièrement sympas.

Les développeurs se sont baladés pendant une petite demi-heure dans l'un des niveaux du jeu et ont montré de quoi était capable notre chère Nova. Celle-ci dispose d'une pléthore d'animations et vous serez certainement impressionnés par la fluidité de ses mouvements. Après quelques minutes passées à la voir se balader un peu partout, glisser sur un câble, ouvrir une trape, sauter d'une caisse et atterrir en douceur sur le sol pour ne pas faire de bruit, se hisser sur des plates-formes ou encore descendre en flèche une échelle, une chose m'a sauté aux yeux : Nova est une poseuse. Elle fait tout avec classe en joignant l'efficacité à la beauté des mouvements. Nova elle-même est très réussie et on peut notamment voir plusieurs lumières qui se baladent sur sa combinaison. Bref, vous avez bien compris que j'ai été agréablement surpris de voir la belle en mouvement.

Si Nova se montre gracieuse, elle n'en reste pas moins un soldat dont la mission principale est de ramener des informations et de dégommer un maximum d'ennemis. Elle le fait d'ailleurs avec violence et même si certaines animations font beaucoup penser à ce dont est capable Sam Fisher dans Splinter Cell, elle se montre bien plus radicale que lui. C'est notamment le cas lorsqu'elle s'amène derrière un adversaire, qu'elle lui balance son pied dans les genoux pour le faire basculer en arrière et qu'elle tord le coup du pauvre gars, tout cela en bien moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire.

Nova dispose bien entendu d'un arsenal particulièrement puissant et nous avons régulièrement eu droit à des headshots bien placés, lesquels font littéralement exploser la tête de l'ennemi. Blizzard n'y a d'ailleurs pas été de main morte au niveau du sang et l'audience à été surprise plus d'une fois par la violence des affrontements. Le moteur physique Havok est d'ailleurs vachement sympa et le gars aux commandes du pad s'est bien amusé à balancer un garde au bas d'une falaise en le jetant au loin comme on le ferait avec un vulgaire sac poubelle :p

Mais revenons un peu à des choses plus sérieuses. La démo a souvent mis en avant la vue infrarouge de Nova, et il s'agit d'un accessoire qui vous facilitera grandement la vie. Grâce à lui, vous pourrez repérer les ennemis avant qu'ils ne vous voient et ainsi de toujours avoir un avantage sur eux. Il faudra en user et même en abuser !

Nous avons également eu droit à une démonstration de l'effet bullet time que vous connaissez notamment via la série Max Payne. Le rendu est ici assez différent et donne l'impression que c'est Nova qui va plus vite, au contraire de Max Payne où tout ralenti autour de lui. Il est difficile de retranscrire cette sensation par écrit, mais c'est en tout cas très réussi. J'avais peur de voir une simple copie de Max Payne, mais je suis à présent rassuré.

Les compétences de Nova, que ce soit le bullet time ou l'invisibilité (très utilisée aussi dans la démo), consomment de l'énergie et vous devrez donc éviter d'être à court. Ceux qui fouineront dans les bâtiments seront d'ailleurs récompensés par des bonus d'énergie. Il ne faudra donc pas hésiter à perdre quelques secondes pour chercher ci et là cette précieuse ressource. Nova peut également fouiller les cadavres de ses ennemis afin d'y trouver clés et munitions, et il s'agit d'un rituel qui devra avoir lieu après chaque combat afin de ne pas passer à côté de quelque chose d'important. Je vous rassure tout de suite, fouiller un corps ne prend que 3 à 5 secondes, ce qui n'est pas suffisant pour vous couper de l'action ;)

Selon Blizzard, SCG reste un jeu où l'infiltration demeure primordiale et Nova ne devra pas toujours foncer dans le tas. A la vue de la démo, on pourrait cependant croire le contraire tant le présentateur a fait parler la poudre. Cependant, je n'ai pu voir qu'une infime partie du mode solo et gageons que d'autres niveaux privilégieront la discrétion.

Le point culminant fût atteint lors d'un combat face à un Firebat. Il s'agit d'un ennemi très résistant et le présentateur a mis trois bonnes minutes pour en venir à bout. Il lui a fallu utiliser plusieurs grenades et vider quelques chargeurs pour percer l'armure de son ennemi. Ce fût un combat intense qui promet de belles bagarres lorsque Nova sera confrontée à des ennemis encore plus puissants.

D'un côté plus technique, sachez que le jeu tournait sur Xbox et qu'aucune version PS2 n'était présentée au salon. En ce qui concerne la compatibilité avec la Xbox 360, Blizzard espère qu'elle sera de mise, mais rien ne peut être assuré pour l'instant. La compatibilité Xbox 360 nécessitera probablement un disque dur et peut-être un kit spécial disponible sur Xbox Live. Cependant, il faut prendre ces infos avec des pincettes et nous en saurons plus d'ici quelques semaines avec le lancement de la console en Europe.

Comme on pouvait s'y attendre, les développeurs ont dû justifier le retard dans le développement et surtout le fait que le jeu ne sortira que sur Xbox et PS2, et non pas leurs remplaçantes. Selon les développeurs, ce n'est cependant pas un handicap car la sortie d'une nouvelle génération de consoles n'implique pas la mort de la précédente. La PS2 n'a pas enterré la PS1 à l'époque et Blizzard table sur 2 à 3 années de vie supplémentaire pour la première Xbox.

La durée de vie du mode solo est estimée à une quinzaine d'heures, bien qu'elle dépendra énormément de la capacité des joueurs à utiliser les compétences du Ghost en fonction des situations. Les ennemis "de base" ne m'ont pas paru très malins et le présentateur s'est vraiment baladé d'un bout à l'autre du niveau. Mais bon, il faut dire aussi qu'il le connaît comme sa poche, ce qui ne sera pas vraiment le cas des joueurs au début.

Pour terminer, sachez que Blizzard a lourdement insisté sur le fait que Starcraft: Ghost est un chapitre important de la saga Starcraft. Le joueur sera réellement impliqué dans les événements qui s'y dérouleront. Ceux qui ont connu le jeu sur PC pourraient croire que ce titre sur console n'est qu'un simple "produit dérivé", mais les développeurs ont bien précisé que ce n'était absolument pas le cas. SCG ouvre une nouvelle ère dans l'univers de Starcraft, pas moins... Et Nova est l'arme ultime qui vous permettra d'y entrer.


Le mode multijoueur

Si la présentation du mode solo s'est révélée passionnante, le BlizzCon était surtout l'occasion de tester le mode multijoueur. Celui-ci mettait en scène deux types de jeu intitulés Mobile Conflict et Invasion, ainsi que les Terrans et les Zergs, ces derniers étant jouables pour la première fois. Avant de me lancer dans la description des types de jeu et des unités, sachez que les Protoss sont prévus mais qu'ils n'étaient pas présents au salon. Nous avons quand même eu droit à un petit aperçu des unités et des vaisseaux, et laissez-moi vous dire que tout cela était bien alléchant. Le design des unités de Starcraft a été respecté à la lettre et les voir en 3D surprendra plus d'un fan. Terrible !

Mais bon, revenons plutôt au BlizzCon, il y a largement de quoi faire avec ce qui y était présenté. Voir ces dizaines et dizaines de Xbox en réseau était impressionnant et chaque machine était équipée du pad S et d'un casque avec microphone. Les joueurs étaient envoyés vers les écrans le plus souvent par groupe de 16 car les parties se jouaient en 8vs8.

Le premier mode proposé était Mobile Conflict. Pour gagner la partie, vous devez récupérer une usine au centre de la carte, la ramener à votre base et la défendre pendant 6 minutes. Je n'ai pas eu le temps de tester convenablement ce mode car j'ai pris place dans une partie qui avait déjà commencé plusieurs minutes auparavant, mais ma première impression est mitigée, contrairement au mode Invasion qui m'a beaucoup plu. J'ai trouvé la carte bien moins instinctive et je ne savais pas trop quoi faire en arrivant dans le jeu. J'ai la vague impression que Mobile Conflict nécessitera quelques modifications pour plaire aux joueurs. N'ayant pas eu le temps d'approfondir le sujet, passons au mode Invasion.

La carte de ce second mode était composée de deux bases : bleu pour les Terrans et rouge pour les Zergs. Elles étaient séparées par 5 "nodes" dont les joueurs doivent prendre le contrôle avant de pouvoir attaquer la base adverse. Les joueurs ont accès à différentes unités qu'ils peuvent choisir en fonction de leurs performances. Si un joueur tue plusieurs ennemis de suite, il reçoit des points qui peuvent ensuite être utilisés pour prendre une unité plus puissante. Du côté des Zergs par exemple, un Zergling ne coûte rien tandis qu'un Hydralisk coûte 1 point, un Infested Marine en vaut 2 et un Mutalisk en vaut 5. Le fun, c'est que vous pouvez transformer votre unité en cours de partie et que vous ne devez pas spécialement attendre de mourir pour passer de l'une à l'autre. Il est donc possible de passer d'un Hydralisk à un Infested Marine au coeur de la base ennemie si vous avez des points de stock !

Les combats sont très rapides et chaque unité dispose de plusieurs attaques (voir plus bas). Du côté des contrôles de jeu, rien de spécial à dire si ce n'est que les boutons ne sont pas définitifs et que les photos que je vous propose seront peut-être obsolètes dans deux mois. Lorsque vous mourrez, vous devez patienter une dizaine de seconde avant de réapparaître dans le jeu, comme dans beaucoup de FPS sur PC d'ailleurs. Côté jouabilité, le BlizzCon a mis en avant un certain déséquilibre entre les Terrans et les Zergs, ces derniers ayant remportés la plupart des parties. Mais bon, j'imagine que Blizzard corriger cela pour la sortie du jeu.

Le fun est bien là et je me suis vraiment amusé sur la carte du mode Invasion. Les possibilités offertes par les unités sont multiples et un certain esprit d'équipe sera nécessaire pour venir à bout des joueurs une fois que les cartes seront connues de tout le monde. J'ai par contre été légèrement surpris par les graphismes qui m'ont semblé moins travaillés que pour le mode solo.

Tant que j'y pense, notez au passage qu'aucun mode multijoueur coopératif n'est prévu, simplement car le mode solo a été pensé uniquement pour Nova et que cela demanderait énormément de réglages. Si on ne veut pas que SCG sorte en 2009, il faudra s'en passer ;)

Passons maintenant à un petit avis sur chaque unités. Gardez cependant en mémoire que certaines compétences et armes ne sont disponibles que dans certains modes de jeu, et que je donne simplement un feedback sur ce que j'ai pu essayer. Pour un descriptif complet de l'arsenal de chaque unité, je vous renvoie aux scans de cette news ou encore à la rubrique dédiée au mode multijoueur, qui sera bientôt mise à jour avec toutes ces infos. Commençons par les Terrans :
  • Infantry (0 point) : Loin d'être inutile, ce soldat a l'avantage de pouvoir fabriquer des tourelles un peu partout (véhicules, au sol, etc.). Certains petits malins en plaçaient même sur les murs, on peut donc imaginer améliorer la sécurité d'une zone de plusieurs façons. Sinon, ses armes ne sont pas les plus destructrices, mais il faut bien commencer quelque part.
  • Marine (1 point) : Là, c'est déjà plus sérieux. Le fusil possède une fameuse cadence de tir et il est capable de balancer des grenades de loin.
  • Firebat (2 points) : J'ai beaucoup aimé cette unité. Disposant d'un lance-flamme dans chaque bras, le Firebat est mortel à courte distance, surtout si vous balancez les deux jets en même temps (vous pouvez ne faire qu'un bras à la fois si vous le souhaitez). Par contre, il vaut mieux viser juste car les munitions s'usent vite et il faut patienter de longues secondes pour que l'arme se recharge. Deux types de roquettes sont également disponibles : l'une guidée par laser et l'autre, plus fun, via une caméra qui suit la roquette.
  • Ghost (4 points) : On retrouve ici l'unité que l'on contrôle en solo, même si le design est un peu différent afin de ne pas mettre en scène Nova. Invisibilité, fusil de sniper (pas aussi facile à utiliser qu'avec une souris cependant), fusil d'assaut, vision infrarouge, etc., c'est une unité qui plaira à beaucoup de joueurs, mais qui se montre assez faible une fois repérée.
J'imagine que pas mal d'entre-vous se diront que le Ghost reste l'unité la plus puissante puisqu'elle nécessite 4 points pour être utilisée. Tout dépendra en fait de la situation dans laquelle vous vous trouverez. Si tous les joueurs de votre équipe se baladent en Ghost, c'est la défaite assurée, une bonne équipe sera sans aucun doute celle dont les joueurs se complèteront le mieux. Personnellement, j'ai beaucoup aimé le Firebat dont le lance-flamme est impressionnant à l'écran. Celui-ci peut non seulement servir à faire griller les ennemis mais vous pouvez également l'utiliser directement sur le sol afin de créer un mur de flammes pendant quelques secondes. Quiconque marchera dessus encaissera des dégâts.

Et maintenant, on passe aux Zergs :
  • Zergling (0 point) : Haaaa, le Zergling, tout un programme ! Son utilisation est très simple et il ne s'encombre pas de toute la panoplie de compétences de l'infanterie chez les Terrans. Ici, on fonce dans le tas pour combattre au corps-à-corps. Seul touche de stratégie possible : tendre une embuscade en s'enfouissant dans le sol. Oui, vous avez bien lu, il peut se cacher sous terre. On notera également qu'il se régénère petit à petit lorsqu'il ne combat pas.
  • Hydralisk (1 point) : Lui aussi capable de s'enfouir dans le sol pour se cacher, l'Hydralisk est une unité très complète qui peut combattre aussi bien à distance en lançant des jets d'acide qu'au corps-à-corps grâce à ses lames bien tranchantes. C'est l'unité avec laquelle j'ai gagné le plus de duels.
  • Infested Marine (2 points) : Ce marine à la sauce Zerg est une unité très originale puisqu'elle peut s'auto-détruire pour faire un maximum de dégâts aux ennemis proches. Son arme est elle aussi originale puisqu'elle fait des dégâts sur la durée, à la manière des DoT pour ceux qui connaissent les MMORPG.
  • Mutalisk (5 points) : Voici une unité qui, si elle ne dispose pas de l'arsenal de son homologue Terran, est diablement fun. Seule unité capable de voler, le Mutalisk balance du poison de loin et peut tuer n'importe quelle unité en la prenant avec elle dans les airs pour la jeter sur le sol ensuite. Cela demande cependant un certain doigté.
Les Zergs sont sans hésiter plus originaux que les Terrans, mais c'était déjà le cas dans le RTS sur PC. Cela me donne vraiment envie de voir ce que donneront les Protoss en multijoueur. Pour avoir vu les modèles 3D des unités et véhicules pendant la conférence SCG, je peux vous assurer qu'ils sont superbes.

Les véhicules étaient bien entendu de la partie et j'ai eu le temps d'essayer le Vulture. Celui-ci vous permet de vous déplacer à une vitesse hallucinante sur le champ de bataille et il est tout à fait capable de tuer les ennemis qui sont à pied. Le Stinger, que beaucoup comparent au Warthog de Halo 2, ne sera par contre réellement utile qu'avec un coéquipier qui s'occupera de la tourelle. Dans le cas contraire, la seule façon de s'en servir sera de rouler sur les ennemis, à moins que vous ne l'utilisiez pour passer rapidement d'un endroit à l'autre d'une carte. Le Siege Tank semble très puissant mais demandera un petit temps d'adaptation pour bien le positionner et connaître la trajectoire des canons. Entre de bonnes mains, il devrait par contre s'avérer dévastateur. On termine avec le Grizzly qui demandera une certaine coordinations entre les joueurs afin que le pilote ne parte pas sans ses compagnons.


Conclusion

De ce que j'ai pu voir du mode solo, Starcraft: Ghost devrait remplir son contrat et j'ai vraiment hâte de pouvoir goûter aux joies de cette campagne qui devrait marquer de son empreinte l'univers de Starcraft. On sent que l'équipe a bien bossé et compte proposer un titre phare dans la catégorie.

Pour le mode multijoueur, je suis plus mitigé. Mobile Conflict n'avait qu'un intérêt limité et l'équilibre était loin d'être parfait entre les Terrans et les Zergs. D'un autre côté, le mode Invasion était le théâtre de parties frénétiques entre les deux races et je me suis vraiment amusé pendant cette partie. Les unités sont bien pensées et avec les futurs Protoss, Blizzard a largement de quoi faire de SCG une référence multijoueur sur console. Le titre nécessite donc encore quelques réglages, mais rien d'alarmant puisque la sortie n'est pas prévue avant plusieurs mois.

L'année 2006 semble encore bien loin, et il me tarde déjà de pouvoir mettre à nouveau les mains sur Nova... Je parle du jeu bien sûr ;)

SCREENSHOT ALÉATOIRE
DISCORD JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
StarCraft : La Saga du Templier Noir, tome 2
Il s'agit du 2ème tome de la trilogie, intitulé Chasseurs de l'ombre.
StarCraft Ghost: Nova
Nous n'avons pas eu le jeu, mais nous avons eu le roman ^^
StarCraft: La Reine des Lames
Un récit prenant place avant la sortie de StarCraft II: Wings of Liberty, quand Raynor pense que Kerrigan est toujours en vie.
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
NOUVELLES POPULAIRES
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
GÉNÉRAL : Archives
PRÉSENTATION : IntroductionHistoireConsolesContrôles
JOUABILITÉ : NovaInterfaceArmesAptitudesCalldownsVéhiculesModes de jeuClasses
DOSSIERS : BlizzCon 2005Previews 2002-2005InterviewsFAQ de BlizzardFAQ de JudgeHype
IMAGES : AléatoiresIllustrationsCinematic screenshot of the weekFan artsFonds d'écranScreenshotsDivers
DIVERS : Fan fictionTéléchargementsObjets de collection StarCraft
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site StarCraft: Ghost : 1.693.998 visites.
© Copyright 1998-2018 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Partenaire : Gamesplanet