Mike Morhaime parle de Starcraft: Ghost

JudgeHype | 17/08/2006 à 19h18 - 1

Mike Morhaime, le président de Blizzard, a accordé une interview à Mercury News. Il y parle de Blizzard, de WoW, de MMORPG ou encore de jeux console. Ne vous attendez pas à des news croustillantes, mais la lecture est sympa.

On y apprend par exemple que la société emploie aujourd'hui 1.600 personnes dans le monde, dont 1.100 rien que pour le service clients. A côté de cela, on trouve environ 400 développeurs. Mike laisse également sous-entendre que Blizzard continuera à faire les yeux doux aux MMO, ce qui est logique quand on voit le succès planétaire de World of Warcraft. Les consoles ne sont pas oubliées puisque Blizzard bosse sur les consoles de nouvelles générations, sans toutefois préciser ses plans.

Ceux qui sont passés sur le portail me diront que la news y est déjà, mais j'ajouterai que Mike a de nouveau expliqué que le développement de Starcraft: Ghost était gelé pour l'instant. Les développeurs se sont rendus compte que le titre arrivait bien tard dans la transition entre les plates-formes d'ancienne et de nouvelle génération. Selon lui, ils étaient sur la mauvaise plate-forme et ne souhaitaient pas se dépêcher pour sortir un jeu mal équilibré qui ne rencontre pas les standards de qualité de Blizzard. Toutes les ressources ont donc été mises à profit pour bosser sur la nouvelle génération de consoles et il met beaucoup d'espoir dans leurs jeux de prochaine génération.

Plus les semaines avancent, plus les chances de voir Nova sur PS2 et Xbox s'amenuisent. C'est même carrément cuit. Tout ce que l'on peut espérer, c'est de voir débarquer notre héroïne sur Xbox 360, PS3 et Wii.

1 commentaire - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site StarCraft: Ghost : 1.900.593 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.